Le Maroc un futur géant du gaz ?


Le Maroc un futur géant du gaz ?

Par Fayçal Ismaili le 03/12/2015

 

Kiosque360. Des indices positifs permettent d’espérer une production de milliards de m3 de gaz dans les années à venir. Mais, pour l’heure, cette production reste limitée à 44 millions de m3 et génère moins de 200 MDH de chiffre d’affaires.

«Le Maroc pourra bientôt produire des milliards de mètres cubes de gaz naturel». C’est ce qu’annonce le ministre de l’Energie, Abdelkader Aâmara, à nos confrères de La Vie Eco qui rapporte l'information dans son édition datée du 4 décembre. Une déclaration qui dénote avec la prudence qu’ont, jusque-là, affichée les pouvoirs publics pour relativiser l’optimisme des sociétés d’exploration.

 

Selon le ministre, les indices dont disposent aujourd’hui son département laissent à penser que, d’ici deux à trois ans, le Maroc passera d’un potentiel de production de 100 à 200 millions de m3 de gaz à quelques milliards de m3 par an. En effet, le royaume dispose de 900.000 Km3 de bassins sédimentaires dont seule la moitié est actuellement explorée. Selon les statistiques de l’ONHYM,  trente-deux (32) sociétés pétrolières opèrent dans différentes régions du Maroc, aussi bien en offshore qu’en onshore. Dans le bassin du Gharb, des poches de gaz découvertes par Circle Oil, Cabre et Gulfsands alimentent les industries de la région. Même Repsol a récemment annoncé en avoir découvert dans la partie offshore du même bassin. A Sidi Mokhtar (dans les environs d’Essaouira) et Tendara (région des hauts plateaux), des traces de gaz ont également été découvertes par Longreach et MPE.

 

Une découverte de gaz naturel, même s'il faut quelques années avant d’entamer l’exploitation, devrait conforter le choix du royaume de miser sur cette matière. Non seulement, il pourra s’assurer un approvisionnement à moindre coût, mais il pourra, aussi profiter de la croissance de la demande mondiale pour devenir un exportateur de cette source d’énergie. En attendant, les dernières statistiques disponibles de l’ONHYM révèlent que la production de gaz naturel s’est élevée à 44,34 millions de m3 pour un chiffre d’affaires global de 190 millions de dirhams.