Les compétences fondamentales de l'entrepreneur

 


1. Etre visionnaire


Le bon entrepreneur a une idée très claire de son avenir.

¬ę¬†Plus claire sera ta vision, plus agr√©able sera ton destin¬†¬Ľ¬†Il fixe l'objectif strat√©gique √† moyen et long terme.Exemple de vision¬†: devenir le 1er constructeur mondial d'avion, devenir un Cabinet de r√©f√©rence en mati√®re de GRH

 

2. Avoir l'esprit créatif


Un esprit créatif permet de trouver des solutions innovantes pour l'amélioration continue, des idées nouvelles idées et des nouveaux produits plus performants.

Diriger une entreprise demande de la rigueur et de la créativité.

C'est la rigueur qui ¬ę¬†contr√īle¬†¬Ľ la cr√©ativit√© afin de ne pas prendre des risques non √©valu√©s car, si la cr√©ativit√© est une qualit√©, elle est √©galement un v√©ritable point de vigilance.


3. Bien diriger


Le succ√®s de l'entrepreneur est d√Ľ √† la bonne qualit√© la gestion de son entreprise et de son √©quipe. Signalons que ¬ę¬†Diriger¬†¬Ľ est une aptitude qui s'apprend.

Diriger demande un grand nombre de comp√©tences dont l'expos√© d√©passe le cadre de cette note ¬ę¬†condens√©e¬†¬Ľ sachant que ¬ę¬†Diriger¬†¬Ľ est une aptitude qui s'apprend.

Nous nous limiterons aux qualités fondamentales, incontournables.

 

Ces compétences sont :

 

  • Savoir prendre des risques

L'entrepreneur doit oser prendre des risques, il doit être courageux sans être té et foncer pour réussir.

Le risque doit être calculé au sens le plus fort du terme.
Le manque de go√Ľt du risque chez de nombreux entrepreneurs est li√© au manque d'ambition.

 

  • Savoir b√Ętir son √©quipe

Dès le lancement, l'entrepreneur doit être entouré et conseillé.

Seul ou mal entouré, vous ne ferez aucun progrès et vous courez peut être vers l'échec.

L'équipe doit être soudée, communicante et apte à développer l'intelligence collective.

 

  • Savoir d√©l√©guer

L'entrepreneur doit renoncer aux attributs traditionnels du pouvoir du Patron. Il doit prendre le risque de confier à d'autres le pouvoir de prendre des décisions. Il doit assumer les décisions prises par ses collaborateurs.

 

  • Savoir anticiper et conduire les changements

L'entrepreneur est un visionnaire, il doit pouvoir anticiper les changements pour en saisir les opportunités et non les subir.

Il doit savoir gérer les changements imprévisibles.

¬ę¬†Gouverner c'est pr√©voir¬†¬Ľ

 

  • Savoir g√©rer le stress

L'entrepreneur doit savoir gérer son stress et celui des autres.

Le stress provient essentiellement d'une communication interpersonnelle inadéquate.

Le stress qui a une autre origine, n'est pas un vrai stress, c'est plut√īt un manque d'organisation, de pr√©vision, un manque de comp√©tences

Il est anormal de travailler sous stress. Mais il faut continuer à aller de l'avant.

Quand tout est pr√©par√© √† l'avance, quand tout est organis√© et r√©alis√©s par du personnel qualifi√© et en nombre suffisant, il ne peut pas y avoir de stress, sauf des ¬ę¬†exc√®s¬†¬Ľ temporaires sans gravit√©.

 

  • Savoir surmonter les √©checs

L'échec fait partie du quotidien de l'entrepreneur. Il fait partie du long fleuve tranquille de la création d'entreprise.

Il faut rester calme et serein.

Il faut faire preuve de maitrise de soi pour surmonter l'échec et passer immédiatement à autre chose

Cette capacité s'apparent au droit à l'erreur.

Voir ¬ę¬†Tu seras un Homme mon Fils¬†¬Ľ

 

4. Gérer les situations de crise


C'est à peu près la même problématique de l'échec

Un entrepreneur ne peut pas éviter les situations de crise.

Les situations de crise font partie intégrante de la vie d'un entrepreneur et il faut savoir y faire face, par exemple en anticipant les crises

 

5. Etre pugnace


La pugnacité permet à l'entrepreneur de conquérir de nouveaux marchés. Elle permet aussi de faire face aux situations difficiles. L'entrepreneur ne doit pas abandonner. C'est clé du succès.

C'est probablement la qualité principale de l'entrepreneur.

 

6. Savoir convaincre


L'entrepreneur doit faire preuve de conviction mais également savoir convaincre les autres.

Le pouvoir de convaincre est constitué de techniques que l'on peut apprendre.

Voir ¬ę¬†Le pouvoir de n√©gocier¬†¬Ľ

Pour être convaincant, il faut être convaincu et passionné. Autrement, les arguments ne passent pas.

 L'auditeur adhère à vos idées parce que vous êtes sincère et passionné par votre sujet.
  

7. . Savoir planifier


Même si l'imprévu existe et il existera toujours, il faut avoir la capacité à planifier malgré les imprévus. L'entrepreneur doit savoir s'adapter rapidement.

La planification doit s'accompagner d'une grande capacité capacité d'analyse et de prévision. 

 

8.  Etre polyvalent

Un bon entrepreneur doit avoir beaucoup de ressources pour pouvoir jongler en permanence entre des t√Ęches nombreuses et vari√©es.

L'entrepreneur a nécessairement plusieurs cordes à son arc et notamment au démarrage de l'entreprise.

Tr√®s vite, il doit s'entourer de collaborateurs comp√©tents, d√©l√©guer, contr√īler et orchestrer.



9. Savoir parler en public


Parler sans timidité est important pour convaincre clients potentiels et banquiers. Il est donc nécessaire d'être un bon orateur.


10. Entretenir des réseaux


Le réseautage est un outil formidable pour développer l'entreprise en établissant des contacts avec les opérateurs économiques.

Sans réseau, l'entrepreneur n'ira pas loin. Il faut le savoir !

Le réseau permet d'aller plus vite que les autres.

Conclusion

 

Le patron est avant toute chose un chef d'orchestre. Il ne doit pas tout savoir faire car on ne peut pas être à la fois un bon commercial, un bon financier et un bon communicant. Toutefois, il faut être curieux et avoir envie d'apprendre sur le tas.

Un vieil adage dit :

¬†¬†¬†¬†¬†¬† ¬ę¬†Un patron ne doit rien faire, ne rien laisser faire mais tout faire faire¬†¬Ľ



Bouchaib NAJIOULLAH

décembre 2015

 

 

 

 

Nous sommes √† votre disposition. N'h√©sitez pas de nous contacter      info@adequation.ma.

Utiliser votre pseudo

Des articles similaires